Comité consultatif de lutte
contre la pauvreté et l'exclusion sociale

Bulletin n°8 - Août 2013

La participation des personnes en situation de pauvreté aux
décisions qui les concernent : un modèle inspirant

Séparation.

Vers un changement des pratiques et des mentalités et des actions plus efficaces

Le changement des pratiques et des mentalités quant à la prise en compte du point de vue des personnes en situation de pauvreté est déjà bien amorcé. Plusieurs groupes qui œuvrent auprès de ces personnes ont compris rapidement qu’ils ne pouvaient se priver de l’expertise des personnes les plus convaincues de la nécessité de régler le problème et qui sont les mieux placées pour déterminer les solutions. Ils ont choisi de réunir des gens ayant la même volonté de lutter contre la pauvreté, mais selon des angles différents, souvent complémentaires. L’ouverture, le respect, l’acceptation de l’autre, la confiance achèveront ce processus de changement.

La pauvreté n’est pas qu’une question de manque sur le plan matériel. C’est aussi une perte de pouvoir d’action sur sa propre vie et sur le plan collectif. La participation permet aux personnes en situation de pauvreté de renverser cette tendance et de retrouver un pouvoir d’agir et une dignité perdue. Elle leur permet aussi de jouer pleinement leur rôle dans la vie en société. Ces personnes souhaitent débattre des enjeux sociaux, notamment ceux qui les concernent.

Le Comité consultatif croit que la participation accrue des personnes en situation de pauvreté sur toutes les tribunes possibles contribuera à vaincre les préjugés et à améliorer les actions de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale. Les bénéfices de cette approche peuvent profiter à tout organisme, qu’il se consacre à la lutte contre la pauvreté ou à toute autre cause.

Collectivement plus riches de moins de pauvreté, nous serons mieux...

Séparation.