Comité consultatif de lutte
contre la pauvreté et l'exclusion sociale

Bulletin n°11 - Août 2014

Le droit à l'emploi pour les personnes avec incapacité

Séparation.

Les mesures d’accommodement

Les limitations d’activité de certaines personnes peuvent nécessiter des mesures d’adaptation. Il peut s’agir, par exemple, d’un aménagement de l’horaire de travail ou des tâches, ou encore de l’adaptation du matériel ou des lieux de travail (poste de travail, logiciels, ascenseurs, toilettes, etc.).

Rappelons que « l’accommodement raisonnable est un moyen utilisé pour faire cesser une situation de discrimination fondée sur le handicap, la religion, l’âge ou tout autre motif interdit par la Charte des droits et libertés de la personne. L’accommodement raisonnable est une obligation. En effet, les employeurs et les fournisseurs de services sont obligés de rechercher activement une solution permettant à un employé, un client ou un bénéficiaire d’exercer pleinement ses droits».

Les préjugés et la discrimination

Encore aujourd’hui, les personnes handicapées sont victimes de préjugés et font face à de la discrimination nuisant à leur accès au marché du travail. Dans un monde où la performance est l’une des valeurs premières, on a tendance à les voir comme inaptes ou moins performantes, plutôt que de reconnaître leur potentiel.


9. COMMISSION DES DROITS DE LA PERSONNE ET DES DROITS DE LA JEUNESSE, Droits de la personne, mis à jour le 29 mai 2013. (page consultée le 16 juin 2014).

Par ailleurs, la scolarité exigée pour certains postes est souvent supérieure à ce qui est réellement nécessaire. Cela nuit particulièrement aux personnes handicapées qui sont, en moyenne, moins scolarisées que le reste de la population.

Près de trois personnes handicapées sur dix disent avoir vécu, au cours des cinq dernières années, une situation de discrimination sur le marché du travail. Si l’on compare les résultats de cette enquête avec ceux de l’enquête de 2001, on note cependant une baisse importante de la proportion de personnes en emploi ayant rapporté une situation de discrimination10, ce qui est encourageant.

Le lieu de discrimination le plus souvent évoqué tant par les hommes que par les femmes ayant une incapacité est le travail. Mais les hommes et les femmes connaissent des réalités différentes en ce qui concerne la discrimination basée sur un handicap. Les femmes se voient moins souvent refuser un emploi que les hommes, mais elles se voient davantage refuser une mesure d’accommodement. Elles reçoivent également une rémunération moins élevée. De leur côté, les hommes se voient moins souvent que les femmes accorder une promotion ou plus de responsabilités11.


10. Jocelyne CAMIRAND, et autres, op. cit., p. 226 et 228.
11. Mike ROUSSEAU, op. cit., p. 30.

Séparation.