Comité consultatif de lutte
contre la pauvreté et l'exclusion sociale

Bulletin n°6 - Février 2013

Le régime intégré de soutien du revenu :
un minimum essentiel

Séparation.

Une cible déjà atteinte pour plusieurs personnes et familles

L’objectif de garantir le soutien financier minimal correspondant à au moins 80 % de la MPC est déjà atteint pour les familles monoparentales et biparentales. Dans un grand nombre de situations, le revenu de plusieurs familles atteint même 100 % de la MPC. Différentes mesures ont permis ce résultat : soutien aux enfants, prime au travail, salaire minimum, crédits d’impôt, garderies à 7 $, exemption partielle des revenus de pension alimentaire, etc. Le Comité reconnaît les efforts faits par le gouvernement depuis l’adoption de la Loi visant à lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale, particulièrement pour les familles avec enfants. On constate également que les personnes seules avec contraintes sévères à l’emploi disposent d’un revenu qui rattrape presque l’objectif de 80 % de la MPC.

Une cible à atteindre pour les personnes seules et les couples sans enfants

Les cas des couples sans enfants et des personnes seules prestataires sans contraintes sévères sont tout autres. En effet, en 2010, les premiers disposaient d’un revenu équivalent à 58 % de la MPC et les seconds à 53,6 % de ce seuil. Travailler seize heures au salaire minimum leur permettait tout juste d’atteindre 80 % de la MPC, alors que le Comité recommande que les personnes qui travaillent ce nombre d’heures en moyenne disposent d’un revenu d’au moins 100 % de la MPC.

Force est de constater qu’un chemin important reste à parcourir pour leur permettre de sortir vraiment de la pauvreté. Compte tenu du fait que le seuil recommandé par le Comité constitue un montant en deçà duquel les personnes et les familles sont privées des ressources pour maintenir leur santé et leur sécurité, ces groupes de personnes doivent assurément faire face à des situations insoutenables.


Séparation.