Comité consultatif de lutte
contre la pauvreté et l'exclusion sociale

Bulletin n°18 - Mai 2016

La participation citoyenne :
une autre façon de contribuer à la collectivité

Séparation.

« […] ce qui fonde la dignité sociale d’un individu n’est pas nécessairement l’emploi salarié, ni même le travail, mais son utilité sociale, c’est-à-dire la part qu’il prend dans la production de la société. » 1

Dans le cadre de ses travaux sur l’emploi, le Comité consultatif de lutte contre la pauvreté a publié dans un avis2 sa réflexion et ses recommandations relativement à la reconnaissance de la participation citoyenne. Le présent bulletin électronique traite de l’importance de reconnaître la participation citoyenne comme moyen de contribuer à la société pour plusieurs personnes, notamment celles en situation de pauvreté, très éloignées du marché de l’emploi.

Même si l’emploi est souvent perçu comme la voie privilégiée pour se réaliser et participer à la vie active, force est de constater qu’il ne s’agit pas d’un moyen accessible à tous et qu’il n’est heureusement pas l’unique réponse au besoin de contribuer à la société et d’y prendre sa place. Pour plusieurs personnes qui vivent l’exclusion sociale et qui restent en marge du marché du travail, la participation citoyenne se révèle une façon particulièrement salutaire de se sentir utiles. L’isolement souvent lié à une situation de pauvreté peut avoir des effets dévastateurs sur la santé physique et psychologique ainsi que sur l’estime de soi. Si une personne en situation de pauvreté a un bon réseau familial et social, et qu’elle participe à des actions communautaires ou fréquente un organisme communautaire, elle contribue alors à la société et s’y rend utile. Ainsi, les conséquences de la pauvreté et le sentiment d’exclusion se font moins sentir. Grâce à la participation citoyenne, des personnes ayant parfois peu d’interactions sociales peuvent s’ouvrir à la sphère publique et entrer en contact plus étroit avec leur voisinage, un comité de quartier, la vie communautaire ou politique. Cette participation sociale peut conduire à une véritable prise de pouvoir et à des changements profonds pour nourrir leur sentiment d’inclusion et transformer leur milieu.


1. CASTEL, Robert. Les métamorphoses de la question sociale, Paris, Fayard, 1995, 494 p.
2. COMITÉ CONSULTATIF DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ ET L’EXCLUSION SOCIALE. «Avis : L’emploi pour lutter contre la pauvreté : les défis à relever : Au-delà de l’emploi, reconnaître la participation citoyenne et le droit à la dignité», 2015, 51 p.

Séparation.