Comité consultatif de lutte
contre la pauvreté et l'exclusion sociale

Bulletin n°24 – Novembre 2017
ISSN 2371-4069 (En ligne)

Protéger les travailleuses et les travailleurs par la modernisation des lois du travail

Séparation.

L'hiver dernier, la ministre responsable du Travail a annoncé son intention de revoir la Loi sur les normes du travail dont la dernière révision remonte à 2002. Le Comité consultatif de lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale croit que la modernisation des lois du travail s'impose en effet pour mieux les adapter aux réalités actuelles, notamment en ce qui concerne les normes minimales de travail. Selon lui, une telle actualisation devrait avoir pour objectif principal de freiner la précarisation de l'emploi et de sécuriser le parcours professionnel des personnes.

En 2012 et 2013, le Comité consultatif a mené de nombreuses consultations qui ont servi de base à l'élaboration de deux avis portant sur la question de l'emploi comme moyen pour sortir de la pauvreté. Ces consultations ont confirmé la pertinence d'aborder cette question. Ce bulletin rappelle les principaux constats ainsi que les recommandations émises par le Comité dans son avis intitulé Pour assurer le droit à un travail décent : améliorer la qualité des emplois.

Les emplois atypiques

Le nombre d'emplois atypiques a énormément augmenté au cours des dernières décennies, et cette tendance ne semble pas vouloir s'inverser. Le fait que quatre personnes sur dix occupent un emploi de ce genre exige qu'on s'attarde à mieux comprendre la situation et les conditions de travail et de vie de ces travailleuses et travailleurs, et qu'on sécurise leur parcours professionnel pour éviter leur appauvrissement et leur exclusion du marché du travail.

Séparation.