Comité consultatif de lutte
contre la pauvreté et l'exclusion sociale

Bulletin n°5 - Novembre 2012

La lutte contre la pauvreté :
un incontournable du développement durable

Séparation.

Plusieurs autres réalités peuvent avoir un effet réel sur les générations futures. Pour terminer, soulignons les hausses de frais de scolarité qui risquent d’avoir une incidence négative sur les projets d’études supérieures de plusieurs étudiantes et étudiants. En effet, des sociétés qui ont imposé des frais de scolarité à la suite d’un régime de gratuité scolaire ont vu diminuer la fréquentation des universités, particulièrement chez les étudiantes et étudiants moins bien nantis. Rappelons que l’accès aux études supérieures est un patrimoine légué aux générations futures et que les enfants grandissant dans des familles dans lesquelles il y a des personnes ayant des diplômes universitaires ont plus de chances d’accéder eux-mêmes à ce niveau d’études et d’occuper des emplois plus rémunérateurs.

Conclusion

L’interdépendance entre la lutte contre la pauvreté et le développement durable ne fait aucun doute. Quant à lui, le Comité consultatif est convaincu que les objectifs prévus dans la Stratégie gouvernementale de développement durable ne seront atteints que si l’on s’attaque efficacement aux inégalités et à l’exclusion qui en découle.

La lutte contre la pauvreté permet de placer l’humain au cœur du développement durable et vise à donner un niveau de vie suffisant à l’ensemble de la population. Rappelons qu’il s’agit d’un droit reconnu par la Déclaration universelle des droits de l’homme.

En fait, si les stratégies de développement durable ne prennent pas en compte la réalité actuelle des personnes en situation de pauvreté, celles-ci risquent de voir leur condition se perpétuer, voire s’aggraver. Diminuer la pauvreté et les inégalités constitue certainement une façon de léguer un meilleur patrimoine aux générations futures.

Collectivement plus riches de moins de pauvreté, nous serons mieux...

Séparation.