Comité consultatif de lutte
contre la pauvreté et l'exclusion sociale

Bulletin n°12 - Novembre 2014

Les préjugés – Démêler le vrai du faux

Séparation.

DES RÉALITÉS BIEN DIFFÉRENTES

Le préjugé voulant que plus l’aide est généreuse, moins les personnes ont à cœur de s’en sortir et de recouvrer leur autonomie économique, s’avère particulièrement déplorable, et ne résiste pas à une analyse rigoureuse des faits.

Le Comité demeure convaincu que quand leur revenu s’améliore, les personnes peuvent plus facilement entreprendre des démarches pour se sortir de l’aide sociale. Le cas des familles avec enfants le démontre clairement : il s’agit du groupe de la population dont le revenu a été le plus substantiellement amélioré, grâce à la politique familiale. C’est aussi celui qui sort le plus de l’aide sociale et y entre le moins3.


3. De 2004 à 2014, le nombre de personnes seules sans contraintes à l’emploi bénéficiant de l’aide sociale a diminué de 9 %, alors que le nombre de familles monoparentales diminuait de 27 % et le nombre de couples avec enfants, de 16 %.

Ce préjugé très tenace sert souvent de justification au sous-investissement dans les politiques sociales. Ajoutons qu’il est paradoxal d’affirmer que plus d’argent encouragerait les prestataires à vouloir continuer de bénéficier des programmes d’assistance sociale et les découragerait d’essayer d’améliorer leur sort en intégrant le marché du travail, alors que l’on prétend que des politiques fiscales généreuses à l’égard des mieux nantis favoriseraient l’investissement et le dynamisme économique.

Par ailleurs, ce préjugé justifie qu’on laisse tout un groupe de la population vivre dans une situation de précarité extrême, dans des conditions qui font en sorte, selon les termes de la Loi visant à lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale, qu’un être humain est privé des ressources, des moyens, des choix et du pouvoir nécessaires pour acquérir et maintenir son autonomie financière ou pour favoriser son intégration et sa participation à la société.

Séparation.