Comité consultatif de lutte
contre la pauvreté et l'exclusion sociale

Bulletin n°4 - Août 2012

La pauvreté : des visages et des situations multiples

Séparation.

Il importe que ce palier soit également atteint pour les groupes de prestataires composés des personnes seules, notamment celles âgées de 45 à 64 ans5, et des couples sans enfant. Le Comité a également recommandé qu’une personne dont les revenus de travail équivalent en moyenne à 16 heures par semaine au salaire minimum dispose d’un revenu au moins égal à 100 % de la MPC. Pour atteindre ces objectifs, le Comité consultatif a recommandé de mettre en place un régime intégré de soutien du revenu basé sur des crédits d’impôt remboursables. Cette façon de faire serait plus susceptible de favoriser l’inclusion et la solidarité, car elle permettrait une meilleure intégration du soutien du revenu aux outils de distribution de la richesse collective.

Par ailleurs, la reconnaissance de la contribution citoyenne constitue, aux yeux du Comité consultatif, un moyen de reconnaître l’apport des personnes qui sont exclues du marché du travail. De fait, l’aide à un proche et l’engagement bénévole doivent être encouragés, reconnus et soutenus. Même si certaines personnes ne peuvent occuper un emploi à temps plein ou à temps partiel, elles doivent disposer d’un revenu suffisant pour participer pleinement à la vie en société.


5. Elles comptent pour 17 % de la population, mais représentent 50 % des personnes à faibles revenus. Elles sont également le groupe le plus à risque de pauvreté persistante.

La Loi visant à lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale affirme à plusieurs reprises le principe de participation citoyenne, en particulier celle des personnes en situation de pauvreté et d’exclusion sociale. Le Comité a établi comme priorité le soutien à la prise en charge locale de la lutte contre la pauvreté et l’exclusion dans le but de concrétiser plusieurs principes présents dans la Loi visant à lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale et dans la Loi sur le développement durable qui encouragent la participation citoyenne.

La réalité de la pauvreté est complexe et variée. Derrière ces visages et ces situations multiples se trouvent des humains aux prises avec des situations de vie difficiles qui nous convient à bâtir un Québec plus solidaire et inclusif. Collectivement plus riches de moins de pauvreté, nous serons mieux...

Séparation.