Comité consultatif de lutte
contre la pauvreté et l'exclusion sociale

Bulletin n°17 - Février 2016

La participation des prestataires de l'aide sociale
aux mesures d'aide à l'intégration à l'emploi

Séparation.

D’abord, elles sont injustes parce qu’elles sont en contradiction totale avec le respect de la dignité des personnes et de leur libre choix. Cette façon de faire s’appuie sur le préjugé selon lequel les personnes choisissent librement de vivre de l’aide sociale. On reporte ainsi sur les personnes l’entière responsabilité de leurs difficultés d’intégration à l’emploi alors que, dans les faits, le principal facteur est le marché du travail lui-même. Chaque mois, environ 40 % des ménages qui deviennent prestataires d’une aide financière sont dans cette situation en raison de la fin de leurs prestations d’assurance-emploi, de la perte d’emploi sans droit à ces prestations ou encore de prestations d’assurance-emploi insuffisantes. Ensuite, le fait de brandir dès le départ la menace de pénalités est en soi un grand facteur de stress pour celles et ceux qui vivent déjà une situation déstabilisante et inquiétante, c’est-à-dire devenir prestataires de l’aide sociale avec tout ce que cela signifie de manques, de mesures de contrôle, de pertes de choix et de stigmatisation.

Ces pénalités sont également inutiles. Il suffit de regarder les statistiques sur le taux de participation aux mesures actives d’emploi pour s’en convaincre. Les prestataires participent en grand nombre, et ce, tout à fait volontairement.

  • Année après année, des dizaines de milliers de prestataires prennent part volontairement à des mesures d’intégration à l’emploi, soit quelque 116 000 en 2014-2015, dont quelque 21 000 jeunes de moins de 25 ans.
  • Entre 6 000 et 8 000 jeunes participent chaque année au programme Alternative jeunesse, un programme volontaire.

Plusieurs programmes et mesures volontaires ont fait leurs preuves. Notamment, l’apport du Pacte pour l’emploi, composé de mesures volontaires, a été tangible. Pour sa mise en œuvre, des ressources additionnelles avaient été consenties aux centres locaux d’emploi, ce qui a sans doute contribué à son succès.

Séparation.