Comité consultatif de lutte
contre la pauvreté et l'exclusion sociale

Bulletin n°3 - Mai 2012

Vivre à l'assistance sociale

Séparation.

Le Comité a, à maintes reprises, réclamé l’abolition des catégories de prestataires de l’assistance sociale parce que cette façon de « classer » des personnes contribue à maintenir les préjugés et à renforcer l’exclusion. Il propose que les coûts liés aux incapacités soient compensés par des crédits d'impôt remboursables. Il faut aussi que nous fassions toutes et tous l’effort de dépasser nos opinions préconçues et de reconnaître que chaque citoyenne et citoyen doit avoir sa place et son mot à dire dans notre société.

Le Comité continue également d’affirmer qu’il faut augmenter le soutien du revenu, selon le modèle fiscalisé qu’il a déjà proposé3, afin de permettre aux personnes de s’en sortir de façon définitive. Toutes et tous doivent avoir accès à un soutien du revenu minimal leur permettant de vivre dignement.


3. Avis sur les cibles d’amélioration du revenu des personnes et des familles, sur les meilleurs moyens de les atteindre ainsi que sur le soutien financier minimal : améliorer le revenu des personnes et des familles... le choix d’un meilleur avenir, avril 2009.

Collectivement plus riches de moins de pauvreté, nous serons mieux...

Séparation.